logo-arkemine

  • 0

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-georadar-2.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-georadar-2

  • 633500
  • 1

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Magnetique-et-electrique.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Magnetique-et-electrique

  • 700297
  • 2

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Magnetique-3.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Magnetique-3

  • 414500
  • 3

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-resistivite.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-resistivite

  • 559500
  • 4

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Georadar.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Georadar

  • 700489
  • 5

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Resistivite-2.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Resistivite-2

  • 627500
  • 6

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Gradient-magnetique.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Gradient-magnetique

  • 700491
  • 7

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Electrique.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Electrique

  • 700439
  • 8

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Carte-magnetique.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Carte-magnetique

  • 700476
  • 9

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Medilisation-3D-des-resultats.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Prospections-geophysiques-Medilisation-3D-des-resultats

  • 630500

Home  > Références  >  Prospections géophysiques

  • Type :
    Recherche
  • Périodes :
    Diachronique
  • Sujets et thèmes :
    Prestations de géophysique appliquée en archéologie
  • Dates :
    - - -
  • Surface :
    -
  • Aménageur :

Prospections géophysiques - Prestations (France)

Les méthodes non destructives de la géophysique permettent de détecter, cartographier et d'identifier des vestiges enfouis. Appliquées à l'archéologie, certaines d'entre elles permettent notamment d'avoir une vision globale d’un site, aidant les archéologues à mieux percevoir, suivant leurs problématiques, les sites qu'ils étudient. Dans le domaine du patrimoine et de l'architecture, elles contribuent à mieux cerner les sites monumentaux notamment en identifiant et cartographiant les vestiges enfouis de constructions détruites. Méthodes éprouvées en archéologie cependant conditionnées par de nombreux paramètres, leurs fiabilités se limitent toutefois aux anomalies géophysiques qu'elles détectent, l’absence de ces dernières n’excluant pas la présence potentielle de vestiges enfouis.

S’appuyant sur les compétences d’une partie de ses salariés spécifiquement formée, la société Arkemine propose ses services en géophysique appliquée à l’archéologie. Depuis sa création, dans le cadre de recherches archéologiques ou d’études architecturales et patrimoniales, elle applique les méthodes les mieux adaptées (mesure de la résistivité électrique, mesure du champ magnétique ou prospection géoradar) selon les besoins et les problématiques afin notamment d’identifier de potentiels vestiges enfouis (bâtis, activités artisanales…). Elle met en œuvre à différentes échelles (de la centaine de mètres carrés à plusieurs hectares) les dispositifs matériels cohérents avec les conditions d’intervention sur le terrain (dispositifs portés, poussés, tractés). En conformité avec la réglementation en vigueur, ses interventions contribuent entre autres à mieux cerner les sites archéologiques et leurs contextes environnementaux ou à mieux percevoir l’ensemble du patrimoine architectural d'un site monumental.

Les résultats obtenus (cartes de répartitions des anomalies géophysiques) sont géoréférencés et leur rendu - tels que les cartes d'interprétations, profils ou restitutions 3D - sont mis en relation topographique avec les autres vestiges connus sur les sites prospectés. De par son statut d’opérateur en archéologie, la société Arkemine intègre des archéologues dont les spécialités (thématiques ou par périodes) peuvent interpréter les anomalies repérées par la géophysique. Les résultats et les données sont fournis sous forme de rapports illustrés, mais également sous forme de fichiers numériques et multimédias (raster, vecteur ou vidéo) exploitables par différents utilisateurs (jpg, mpg, avi, geotiff, dxf, grd,…).

La société Arkemine propose des prestations sur mesure ajustées aux projets pour lesquels elle est sollicitée.  

Votre interlocuteur Arkemine pour la géophysique : Gérald Bonnamour

 

Exemples de nos réalisations :

Prospection géophysique sur l’abbaye cistercienne de la Crète (Bourdons sur Rognon, Haute-Marne). Étude réalisée sous la direction de B. Rouzeau, université Paris 1.

Objectifs : Repérer des vestiges enfouis de bâtiments et de structures hydrauliques

Méthode : Mesure de la résistivité électrique

Résultats principaux : À proximité des vestiges bâtis de l’abbaye fondée au Moyen Âge, la prospection géophysique a permis de restituer une partie du plan de cette dernière et de ses jardins. Elle a alors pu être comparée avec les descriptions et le plan établis durant le XVIIIème siècle. Des anomalies correspondant probablement à des structures hydrauliques, mais également à des vestiges enfouis de bâtiments antérieurs, ont par ailleurs pu être identifiées et cartographiées.

Prospection géophysique sur le site stannifère de La Montagne (Autun, Saône-et-Loire). Étude réalisée pour le CNRS sous la direction de B. Cauuet, CNRS, Laboratoire Traces, université de Toulouse.

Objectifs : Repérer des structures extractives en lien avec l’exploitation de l’étain

Méthode : Mesure des variations du champ magnétique et calcul du gradient magnétique

Résultats principaux : La prospection a permis de mettre en évidence les canaux d’adduction d’eau permettant l’extraction de l’étain par lavage d’arènes à cassitérites (par chantiers ravinés) durant l’Antiquité. Elle a également permis de localiser le passage d’une voie romaine et d’une canalisation en terre cuite.

Prospection géophysique sur le site antique d'Aleria (Haute-Corse). Étude réalisée pour le compte de la Collectivité Territoriale de Corse (sous la direction de F. Allegrini-Simonetti).

Objectifs : Établir le plan de la ville antique et essai d’interprétation des ensembles architecturaux

Méthode : Radar à pénétration de sol (géoradar)  et mesure des variations du champ magnétique (calcul du gradient magnétique)

Résultats principaux : Les investigations géophysiques ont permis de mieux connaître l’étendue de la ville antique d’Aléria en établissant son plan, une toute partie, dégagée lors de fouilles anciennes, étant jusqu’à présent connue. Les mesures ont également permis de mieux saisir l’organisation en îlots et la fonction de différents ensembles architecturaux enfouis.

Prospection géophysique sur le site antique de Creysse (Dordogne). Étude réalisée dans la cadre de la fouille préventive dirigée par C. Colliou (Arkemine SARL).

Objectifs : Recherche sur la méthode (résultat de la fouille comparer aux anomalies détectées)

Méthode : Mesure des variations du champ magnétique et calcul du gradient magnétique

Résultats principaux : La prospection a révélé la présence d’anomalies liées à des vestiges d’activités de paléométallurgie (fours et amas de scories) fouillées lors de la fouille préventive. L’analyse comparée des résultats permet de mieux percevoir l’impact des activités liées à la métallurgie sur le champ magnétique.

 

Géoradar
Résistivité électrique
Variation du champ magnétique