logo-arkemine

  • 0

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI16_Batiment-Nord.JPG

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI16_Batiment-Nord

  • 646500
  • 1

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI_PlanGENEInternet-copie.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI_PlanGENEInternet-copie

  • 356500
  • 2

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI16_BatimentSudDegagement2.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI16_BatimentSudDegagement2

  • 700467
  • 3

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI16_PoteauDegagement.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI16_PoteauDegagement

  • 333500
  • 4

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI16_BatimentSudDegagement.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Jardins-intercampus-AMI16_BatimentSudDegagement

  • 700467

Home  > Références  >  Jardins intercampus

  • Type :
    Archéologie préventive
  • Périodes :
    Gallo-romain
  • Sujets et thèmes :
    Habitat
  • Dates :
    13/06/2017 - 16/12/2017
  • Surface :
    10000 m²
  • Aménageur :
    Amiens Aménagement

Jardins intercampus - Amiens (Somme)

L’équipe d’Arkemine, dirigée par Céline Beauchamp a réalisé l’opération archéologique de la tranche 6 pour l’aménagement des jardins Intercampus à Amiens (Somme). Ce chantier a donné lieu à deux campagnes :en juin puis novembre 2016. La prescription prévoyait le décapage du cœur de site représentant 6350 m². Ce cœur de site est formé par un ensemble de bâtiments installés sur un nœud d’un système parcellaire antérieur. Tout d’abord, deux bâtiments perpendiculaires marqués par leurs fondations en craie indiquent la présence d’une villa que les études en cours permettront de caractériser plus avant. Le bâtiment nord à un superficie de 370 m² (39 m de long, 9,60 m de large). Il présente un corps principal cloisonné en 5 espaces par 4 murs. Les observations sur le terrain ne laissent pas envisager de phasage dans les fondations. Une galerie ouverte le long du mur sud-ouest complète le plan. Aucun de sol n’est conservé, ni de structures en sous-sol. Le bâtiment sud a une superficie proche de 400 m² (long. 3 m,  larg. 13 m). On retrouve la même organisation générale avec un corps de bâtiment cloisonné (5 espaces) et une galerie ouverte vers le nord-est sur une cours matérialisée par une couche de pierres et graviers. Au nord de l’ensemble en craie se trouve un bâtiment sur poteaux au plan bien net, qui n’est pas daté à ce jour. Il mesure 8,7 m de long 5,9 m de large totalisant une superficie de 52 m².

Les derniers signes de l’occupation antique sont liés à la mise en place de structures sur poteaux porteurs plus ou moins bien visibles et identifiés principalement par les pierres composants les calages. Les terrains ont très arasés par les utilisations futures jusqu’à l’implantation de jardins à l’époque récente.

  • Responsable d'opération
    Céline Beauchamp
  • Contact responsable : celine.beauchamp@arkemine.fr
  • Equipe de fouille :
    Adrien Arles
    Anais Berrier
    Anne-Marie Curé
    Gérald Bonnamour
    Véronique Juana
    Marko Jovic
    Florian Leleu
    Marie Spicher (RS)
    Emilie Tomas
    Tristan Verschuère
  • Partenaires :
  • Suivi SRA :
    D. Bayard
  • Avis CIRA :


Enclos
Villa
Fondation de craie