logo-arkemine

  • 0

    Arkemine-archeologie-Chantier-Les-Grands-Chenes-FP_2013-01.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Les-Grands-Chenes-FP_2013-01

  • 666500
  • 1

    Arkemine-archeologie-Chantier-Les-Grands-Chenes-FP02-2013.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Les-Grands-Chenes-FP02-2013

  • 375500
  • 2

    Arkemine-archeologie-Chantier-Les-Grands-Chenes-FA1014-fosse-d-extraction.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Les-Grands-Chenes-FA1014-fosse-d-extraction

  • 666500
  • 3

    Arkemine-archeologie-Chantier-Les-Grands-Chenes-four_de_reduction_arase_.jpg

    Arkemine-archeologie-Chantier-Les-Grands-Chenes-four_de_reduction_arase_

  • 666500

Home  > Références  >  Les Grands Chênes

  • Type :
    Archéologie préventive
  • Périodes :
    Médiévale
  • Sujets et thèmes :
    Habitat
    Métallurgie
  • Dates :
    20/05/2013 - 07/06/2013
  • Surface :
    3000 m²
  • Aménageur :
    Mairie de la Ferrière-en-Parthenay

Les Grands Chênes - La Ferrière-en-Parthenay (Deux-Sèvres)

Le projet de construction d’un lotissement sur la commune de La Ferrière-en-Parthenay a été suivi d’un diagnostic archéologique en juillet 2012. La zone concernée est en effet située presque au centre de la commune, à proximité d’une parcelle reconnue comme une possible motte castrale. La commune recèle une dizaine de sites connus, dont plusieurs sont des zones de ferriers et de production métallurgique, attestées par la toponymie. Au sein de l’emprise du projet, le diagnostic avait révélé la présence d’une occupation médiévale matérialisée par des fosses et fossés et d’une zone marquée par la présence d’un ferrier.

La fouille de 2013 a été réalisée par la société Arkemine, et la responsabilité scientifique a été confiée à Christophe Colliou, archéologue spécialiste de la paléométallurgie du fer. La surface a été intégralement décapée, pour faire apparaitre les différentes structures archéologiques. Durant cette opération, les limites du ferrier ont été circonscrites. Cette masse de déchets scoriacés a été découpée par passes fines successives de 5 à 15 cm. Cette méthode a permis d’évaluer les différents types de résidus présents dans le ferrier.

Les découvertes faites durant la fouille sont multiples :

- plusieurs fossés ont été identifiés. D’après les observations faites durant la fouille, ils correspondent vraisemblablement à l’extraction du minerai de fer, utilisé pour des opérations de réductions directes.

- Deux structures de combustion ont été mises au jour.

- 120 trous de poteaux et fosses diverses ont été retrouvés.

- Un volume correspondant à deux caisses stockage de tessons de céramique a été prélevé et conditionné

Enclos
Motte castrale
Métallurgie du fer